Portail officiel de la Communauté de communes des Portes du Haut-Doubs (CCPHD) 

Contacter la CCPHD :
7 rue Denis Papin BP70
ZA En Pougie 25800 VALDAHON
03.81.65.15.15
contact[at]portes-haut-doubs[dot]fr

Actu' PLUI

 

 1.Les élus sont accompagnés par une équipe d'études pluridisciplinaire pour élaborer leur PLUi.

 Ce groupement est composé de 3 bureaux d'études. Il s'agit :

  •  du cabinet DAT Conseils, qui a en charge le volet socio-économique et la stratégie générale du PLUi : ce cabinet va par exemple étudier les dynamiques économiques du territoire pour déterminer les besoins en zones d'activités, voir comment la population progresse et faire des projections pour définir les besoins en logements pour les 10 ans à venir, aider les élus à définir la place et le rôle de chaque commune dans l'armature urbaine, ...
  • du cabinet Antoine Waechter, qui a en charge le volet environnemental et paysager : ce cabinet va repérer l'ensemble des milieux naturels riches, des zones humides, des paysages remarquables, ..., il veillera également à ce que les projets ne nuisent pas à ces richesses et le cas échéant proposera des mesures pour éviter, réduire ou compenser ces effets négatifs, ...
  •  du cabinet Armelle Lagadec et Mathilde Kempf, qui a en charge le volet architectural et l'urbanisme : ce cabinetva analyser le patrimoine bâti ancien pour décoder ses caractéristiques et faire des recommandations pour des restaurations de qualité, analyser les extensions et quartiers plus récents pour voir ce qui a été bien ou mal fait, les exemples à reproduire ou au contraire ceux à éviter, il va aider les communes à créer de nouveaux quartiers où il fait bon vivre, ...
  •  Remarque : Les bureaux d'études seront assistés tout au long de l'élaboration du PLUi par un cabinet d'avocats, pour vérifier que les pièces du dossier sont bien conformes à la loi.

 Les bureaux d'études travaillent en étroite collaboration avec les élus et les techniciens de la Communauté de communes, et en particulier avecNoël Perrot, vice-président en charge  du PLUi, Marjorie Barrioz, chef de projet PLUi,  Vanessa Brouillet, chargée de mission développement économique, Aurélie Piqueret, chargée de mission plan climat énergie territorial, Stéphanie Redoutey, chargée de mission TEPOS et ingénieur Déchets, et Ludovic Peters, instructeur des permis de construire.

 Les élus du territoire devront, au fur et à mesure de l'avancement du travail, se positionner et faire des choix sur les principes et les grands objectifs du futur PLUi.

 

2.Nous sommes actuellement en train d'élaborer le diagnostic du territoire. Il s'agit de la première phase de la démarche

Le diagnostic  a pour ambition de construire une vision commune du territoire, d'identifier ses forces et faiblesses, ainsi que les atouts et opportunités qu'il pourrait mieux jouer à l'avenir.

Depuis le démarrage de l'étude, au mois de décembre 2016, les bureaux d'études ont, chacun pour leur partie, commencer à élaborer le diagnostic du territoire.

Ils ont bien sûr collecté et recherché des documents et des informations, rencontré les techniciens et élus de la Communauté de communes, les services de l'Etat et les autres partenaires institutionnels. Mais le plus gros du travail a consisté à faire des tournées de terrain  et à rencontrer chaque équipe municipale.

 Les tournées de terrain sont la base du travail des bureaux d'études.

Elles leur permettent de se cultiver sur le territoire, de décoder et comprendre son organisation, qu'elle soit urbaine, paysagère, naturelle, patrimoniale ou bâtie.

  •  Le cabinet DAT Conseils a par exemple identifié les principaux terroirs de chaque commune, il a analysé les zones artisanales et industrielles, l'offre de services et de commerces, mais également les sites touristiques, et ceux présentant un potentiel intéressant pour le développement touristique du territoire, ...
  •  Le cabinet Waechter a fait un relevé des milieux humides et des landes qui correspondent à une flore et à une faune particulièrement riches, il a aussi repéré les paysages plus chatoyants et pittoresques, ...
  •  Le cabinet Armelle Lagadec et Mathilde Kempf a repéré le bâti ancien, les vieilles fermes du territoire, leurs principales caractéristiques, comme les ponts de grange, les citernes et l'ensemble du petit patrimoine lié à l'eau, particulièrement présent dans ces plateaux secs, il a analysé la façon dont les communes se sont développées, ce qui fonctionnait bien ou au contraire, les nouveaux quartiers mal reliés, ...

 Ces tournées de terrain ont permis de constituer un fonds photographique qui servira tout au long de la démarche (près de 13 000 photos ont été réalisées).

Ces tournées de terrain "au sol" ont été complétées par des tournées en avion (près de 2 000 photos ont été réalisées). Ces photos sont particulièrement parlantes et ont une grande vertu pédagogique.