Portail officiel de la Communauté de communes des Portes du Haut-Doubs (CCPHD) 

Démarche et engagement de la CC des Portes du Haut-Doubs

mer, 10/11/2021 - 10:55 -- abrochard

La Communauté de communes des Portes du Haut-Doubs engage l’élaboration de son nouveau Plan Climat. L’élaboration d’un Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) est une obligation introduite par la Loi pour la transition énergétique et la croissance verte, de 2015 qui s’inscrira dans la continuité de l’engagement volontaire du territoire et de la collectivité en faveur de la transition énergétique depuis 2012.

 

Une opportunité pour le développement de notre territoire

 par François CUCHEROUSSET, Président de la CC Portes du Haut-Doubs

 Au terme du premier plan climat volontaire des Portes du Haut-Doubs qui avait été validé en 2015, l’élaboration de ce nouveau Plan Climat sera l’occasion de renouveler notre projet pour les 6 prochaines années, de l’inscrire dans le cadre règlementaire tout en répondant aux nouvelles attentes. A nous de transformer l’obligation d’élaborer ce PCAET en opportunité pour mettre la transition énergétique et écologique au service du développement de notre territoire. 

 

 Soyons ambitieux

par Maurice GROSSET, Vice-Président de la CC Portes du Haut-Doubs en charge de la transition énergétique et de la protection de l’environnement

 En tant que Vice-Président en charge de la transition énergétique et de la protection de l’environnement, je souhaite qu’au terme du mandat qui vient de s’engager, la Communauté de communes est eue une action concrète, efficace, visible et mesurable en matière de réduction des consommations d’énergie et de développement des énergies renouvelables. Je souhaite que notre PCAET soit ambitieux et que l’ambition de devenir Territoire à énergie positive (TEPOS) à l’horizon 2050 soit a minima renouvelée.

 

Un engagement historique depuis 2012

Depuis 2012, le territoire des Portes du Haut-Doubs est engagé dans une démarche volontariste de transition énergétique matérialisée en 2015 avec la validation d'un premier Plan Climat (PCET) volontaire.

Consultez la stratégie du PCET 2014-2019

Consultez le plan d'actions du PCET 2014-2019

 

L’élaboration du nouveau Plan climat au cœur de l’actualité

La réglementation qui encadre l'élabiration du nouveau Plan Climat lui demande de poursuivre 12 objectifs.

 6 objectifs à RENFORCER

  • Analyser la vulnérabilité et adapter le territoire au Changement climatique
  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES)
  • Engager des actions de maitrise de la demande en énergie et de lutte contre la précarité
  • Améliorer l’efficacité énergétique
  • Développer les énergies renouvelables
  • Suivre et évaluer les résultats

  6 NOUVEAUX objectifs

  • Réduire les émissions de polluants atmosphériques
  • Développer le potentiel de séquestration dans les écosystèmes et les produits issus du bois
  • Valoriser les potentiels d’énergie de récupération
  • Développer les réseaux de chaleur et de froid
  • Développer les possibilités de stockage des énergies
  • Optimiser les réseaux de distribution d’électricité, de gaz et de chaleur

 

Se faire accompagner pour avancer

 Pour son 1er Plan Climat, la CCPHD s’était engagée dans la dynamique collective régionale Territoire à énergie positive (TEPOS) et avait obtenu le label national Territoire à énergie positive pour la croissance verte (TEPCV). Pour accompagner l’élaboration de ce nouveau Plan Climat, la CCPHD est lauréat de l’appel à projet régional Cit’ergie START et bénéficiera de l’accompagnement de l’ADEME.

          

 

 

 

 

Un pilotage transversal et partenarial

 Le comité de pilotage de l’élaboration du nouveau Plan Climat (PCAET) se compose de 8 élus, à savoir le Président (F.Cucherousset), 4 Vice-Président (M.Grosset, PF.Bernard, T.Vernier, D.Fleury), 3 élus du bureau (D.Drezet, D.Donzé, D.Peseux) et 7 partenaires (Etat, ADEME, Région Bourgogne-Franche-Comté, Département du Doubs, PNR du Doubs horloger, ATMO BFC). Il est secondé par la commission Transition énergétique et Protection de l’environnement composée de 24 élus.

 

 

 

 

 

Revenir au menu